“Un rameau surgira de la souche de Jessé !”

Cette fin d’année, le temps de l’Avent a réservé une belle surprise à nos babouchki inquiètes de l’avenir de l’Eglise et impatiente de voir la réalisation de la Promesse !

En effet, après la fete de saint Nicolas organisé par frère Karl-Emmanuel pour une vingtaine d’enfants, puis une rencontre pour des jeunes avec frère Dan, quelques jeunes foyers ont décidé de se réunir régulièrement pour grandir dans la foi, partager leurs joie, leurs difficultés et leurs espérances.

Le quatrième dimanche de l’Avent, nous avons passé une belle première journée ensemble dans la paroisse de la Sainte Famille à Prokhladny. Ils ont fait connaissance, partage leur expérience de foi, prie, réfléchi sur les thèmes sur lesquels ils ont besoin d’approfondir leur réflexion.

Le Sauveur est venu au Coeur de l’acte de foi d’un jeune foyer, et le Salut passe encore aujourd’hui par le “Oui” à Dieu des familles.

Publicités

Prédication à Taganrog

De retour en Russie, le  deuxième dimanche de l’Avent, j’ai été invité a prêcher dans la paroisse de Taganrog. Taganrog c’est notre paroisse voisine (à 700km… :)), entre eux et nous ne se trouvent que trois autres paroisses… Bref, neuf heures de voiture pour faire une exhortation sur la préparation au mystère de Noël, dans les deux paroisses dont le père Raoul (originaire d’Argentine, mais incardiné dans le diocèse) a la charge. Je suis agréablement surpris de voir combien l’accueil a été chaleureux et combien l’attente des chrétiens est grande. Les paroissiens aiment à rester après l’office dominical pour échanger sur un thème ou bien participer à une petite agape… Cette fois-ci il y eut les deux…

frère Karl-Emmanuel

Rencontre avec la Caritas Osnabrück

Après avoir participé aux journées vicariales à Rome, je suis parti pour une semaine de repos auprès de nos frères de Banneux. Là j’ai pu revoir Bernard et Henri, nos amis venus refaire l’électricité au village, et, en retour, j’ai pu leur donner un petit coup de main pour poser un faux plafond dans l’hôtellerie des frères …

Ensuite je suis allé passer quelques jours dans le diocèse d’Osnabrück (nord ouest de l’Allemagne). Avec trois directeurs de « Caritas en Russie » (la directrice de la Caritas diocésaine, la directrice de la Caritas de la paroisse de Volgograd et le directeur des projets éducatifs et sociaux en Russie) nous avons visité différents types d’accueils de jeunes, personnes âgées et sdf… pour voir ce qui est prenable pour nous et partager notre expérience, souvent avec bien moins de moyens.

Puis  bien sûr, j’ai rendu visite à la paroisse Sainte Marie, jumelée depuis les JMJ de Cologne avec notre paroisse de Nalchik. Le lien demeure et s’approfondit peu à peu, nous devrions recevoir la visite de quelques-uns de leurs paroissiens l’année qui vient…

frère Karl-Emmanuel

Avec les différents responsables Caritas - Russie. De gauche à droite : sœur Elisabeth, Oksana, frère Karl-Emmanuel, Mme Wipperfürth, André, Inna.

Rencontre fraternelle à Rome

Selon une très aimée tradition de Congrégation, tous les frères du vicariat Europe Sud se sont retrouvés, pour vivre 5 jours ensemble. Cette année, c’est Rome, la ville éternelle, qui nous a accueillis, ou, plus exactement, ce sont  nos frères de Rome qui nous ont accueillis. Père Johannes, notre responsable de Vicariat, nous a présenté lors de la première messe, le triple but de cette rencontre : 1. Fortifier l’unité et la communion du vicariat ; 2. Affermir notre foi, surtout dans sa dimension missionnaire, par le pèlerinage au tombeau de saint Pierre et par la rencontre avec le successeur de celui-ci, notre Saint Père Benoît XVI ; 3. Approfondir notre consécration au Christ par l’étude du vœu de chasteté.

 

Voila une bonne occasion de vous présenter notre Vicariat.  Mais on vous prévient tout de suite, il est très étendu… Son extrémité ouest, se situe au nord de l’Espagne, dans les Asturies, à Valdedios. Nos frères y occupent et animent un très bel et ancien monastère, dont les plus anciennes fondations remontent au IXème siècle…

Puis d’ouest en est il y a l’Italie, avec ses trois prieurés ; en ordre chronologique : Finale Emilia, Rome et Bologne. Finale Emilia est un petit sanctuaire, perdu dans la campagne bolognaise. Beaucoup de gens y passent dans une démarche de pèlerinage, et beaucoup y demandent le sacrement de pénitence. A Rome, le prieuré est né autour de notre frère Jean-Marie-Laurent. Celui-ci, depuis 10 ans déjà, travaille à la Curie Romaine, autrement dit il met ses forces au service de l’Eglise universelle, en secondant le cardinal Gianfranco Ravasi au Dicastère de la Culture, cette sorte d’observatoire et d’instance de dialogue du Vatican avec le monde non-chrétien. Et Rome, c’est aussi le prieuré d’études de nos frères qui poursuivent leur théologie dans les universités pontificales. Le dernier né est le prieuré de Bologne qui assure dans cette ville universitaire, une présence auprès de nombreux étudiants de cette ville. C’est d’ailleurs ici qu’a été fondée la première Université d’Europe, au XIème siècle.

D’Italie, en remontant un peu et en traversant le Matterhorn, on arrive directement  en Suisse, où vivent depuis plus de 20 ans nos frères de Genève. Depuis le centre de cette ville, la paroisse de Saint François de Sales a eu, par la grâce de Dieu, un rayonnement dans toute la Suisse romande et elle continue d’être un foyer de prière et de vie chrétienne intense.

La chaîne des Alpes se prolonge vers l’est par les Carpates et nous voilà ainsi arrivés en Roumanie, au prieuré de la Sainte Famille, centre spirituel et monastique catholique au cœur de Bucarest, main tendue vers nos frères orthodoxes.

Il ne reste qu’à traverser la mer Noire (en n’oubliant pas votre visa…) pour arriver dans le Caucase russe, dans un prieuré que vous connaissez déjà bien !…

 

Comme vous le voyez, à défaut d’être horizontal notre Vicariat n’est pas plat, loin de là ! Les appels de Dieu sont si divers, alors priez avec nous pour que nous sachions y répondre le mieux possible. Voici quelques photos des 33 frères qui se sont retrouvés à Rome.

Ce diaporama nécessite JavaScript.