Rencontre fraternelle à Rome

Selon une très aimée tradition de Congrégation, tous les frères du vicariat Europe Sud se sont retrouvés, pour vivre 5 jours ensemble. Cette année, c’est Rome, la ville éternelle, qui nous a accueillis, ou, plus exactement, ce sont  nos frères de Rome qui nous ont accueillis. Père Johannes, notre responsable de Vicariat, nous a présenté lors de la première messe, le triple but de cette rencontre : 1. Fortifier l’unité et la communion du vicariat ; 2. Affermir notre foi, surtout dans sa dimension missionnaire, par le pèlerinage au tombeau de saint Pierre et par la rencontre avec le successeur de celui-ci, notre Saint Père Benoît XVI ; 3. Approfondir notre consécration au Christ par l’étude du vœu de chasteté.

 

Voila une bonne occasion de vous présenter notre Vicariat.  Mais on vous prévient tout de suite, il est très étendu… Son extrémité ouest, se situe au nord de l’Espagne, dans les Asturies, à Valdedios. Nos frères y occupent et animent un très bel et ancien monastère, dont les plus anciennes fondations remontent au IXème siècle…

Puis d’ouest en est il y a l’Italie, avec ses trois prieurés ; en ordre chronologique : Finale Emilia, Rome et Bologne. Finale Emilia est un petit sanctuaire, perdu dans la campagne bolognaise. Beaucoup de gens y passent dans une démarche de pèlerinage, et beaucoup y demandent le sacrement de pénitence. A Rome, le prieuré est né autour de notre frère Jean-Marie-Laurent. Celui-ci, depuis 10 ans déjà, travaille à la Curie Romaine, autrement dit il met ses forces au service de l’Eglise universelle, en secondant le cardinal Gianfranco Ravasi au Dicastère de la Culture, cette sorte d’observatoire et d’instance de dialogue du Vatican avec le monde non-chrétien. Et Rome, c’est aussi le prieuré d’études de nos frères qui poursuivent leur théologie dans les universités pontificales. Le dernier né est le prieuré de Bologne qui assure dans cette ville universitaire, une présence auprès de nombreux étudiants de cette ville. C’est d’ailleurs ici qu’a été fondée la première Université d’Europe, au XIème siècle.

D’Italie, en remontant un peu et en traversant le Matterhorn, on arrive directement  en Suisse, où vivent depuis plus de 20 ans nos frères de Genève. Depuis le centre de cette ville, la paroisse de Saint François de Sales a eu, par la grâce de Dieu, un rayonnement dans toute la Suisse romande et elle continue d’être un foyer de prière et de vie chrétienne intense.

La chaîne des Alpes se prolonge vers l’est par les Carpates et nous voilà ainsi arrivés en Roumanie, au prieuré de la Sainte Famille, centre spirituel et monastique catholique au cœur de Bucarest, main tendue vers nos frères orthodoxes.

Il ne reste qu’à traverser la mer Noire (en n’oubliant pas votre visa…) pour arriver dans le Caucase russe, dans un prieuré que vous connaissez déjà bien !…

 

Comme vous le voyez, à défaut d’être horizontal notre Vicariat n’est pas plat, loin de là ! Les appels de Dieu sont si divers, alors priez avec nous pour que nous sachions y répondre le mieux possible. Voici quelques photos des 33 frères qui se sont retrouvés à Rome.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s