Sur les routes de Balkarie

Lors de la visite de notre évêque nous avons fait une grande balade en montagne, nous sommes allés en Balkarie à la recherche des traces du monastère chrétien qui se trouvait dans la vallée de Tchegem.

Les balkars sont très fiers de leur passé chrétien et ils sont très heureux de nous le faire savoir. Malheureusement il ne reste plus aucune trace visible de ce monastère, il n’en reste que le souvenir.

Le fait que cette région autrefois chrétienne est maintenant musulmane ne doit pas nous laisser sans réactions, ici aussi la nouvelle évangélisation est d’actualité.

Sur le chemin du retour nous avons fait une rencontre étonnante : un troupeau de yacks conduit par quelques cavaliers, il nous a fallu faire demi-tour et trouver un endroit où garer la voiture pour laisser passer ces animaux visiblement très peu domestiques.

Publicités

Début de l’année de la foi en Kabardino-Balkarie.

Notre évêque, Monseigneur Clemens Pickel est venu lancer l’année de la foi dans notre paroisse.

Dimanche 7 octobre, il a béni la croix de l’église de Blagovechenka.

ImageImageImage

Moment émouvant et réjouissant pour tous.

ImageImageImageImageImage

La forme de cette croix évoque le salut donné au monde par la passion du Christ : les cinq plaies y sont représentées, et dont la bonne nouvelle a été répandue aux quatre points cardinaux par le témoignage des apôtres : la croix est tréflée.

Image

 

Nos hôtes de l’été?

Cette année les premiers hôtes de l’été sont arrivés tôt, ils étaient là pour la Semaine Sainte.

Et depuis, beaucoup d’amis sont venus nous rendre visite dans notre lointain Caucase.

Ils sont venus d’Allemagne, de Belgique, de Roumanie ou de France, de Saint-Pétersbourg ou de Moscou. Thomas et Arthur sont venus d’Allemagne en voiture, Thomas voulait en remplir le coffre (et il est grand) de matériel pour les chevaux.

Christian et Didier se souviendront toujours de leur trajet Riga-Moscou en train, ils nous en ont beaucoup parlé.

Mais la plupart a choisi la voie des airs pour atterrir à Minéralnye Vody (Les Eaux Minérales) grande ville russe à deux heures de voiture de chez nous.

Certains ne sont restés que quelques jours, d’autres ont voulu prendre plus de temps pour découvrir le lieu où le Seigneur nous a appelés à Le servir, pour en connaître l’étrange originalité et s’imprégner de ce qui en fait son charme.

Il y a eu la visite officielle, et néanmoins fraternelle de Frère Johannes, vicaire de la Congrégation pour les prieurés d’Europe Sud.

Il y a eu tous ceux qui sont venus pour nous aider dans la vie de la paroisse au village (Anne, Christian, Didier), pour travailler nos chevaux et initier les enfants à l’équitation (Pauline et Anne), pour l’entretien et l’aménagement du club cheval (les WIFI-3G). Les jeunes d’Osnabrück qui ont accompagné fr Karl-Emmanuel et les grands jeunes au camp en montagne.

Le Mont Elbrouz nous a fait connaître le père Markus, prêtre alsacien, que frère Dan a accompagné jusqu’au sommet ! Excellente préparation pour frère Dan qui, un mois plus tard, emmenait son papa sur le toit de l’Europe. Et Bruno, qui était en séjour « vacances-service » s’est joint à cette ascension.

Beaucoup sont venus pour la première fois, mais certains sont des habitués, les enfants ont été ravis de retrouver Gabriella qui les a enchantés avec tout ce qu’elle sait leur faire faire. Le père Jean, prêtre orthodoxe de Marseille et architecte de métier, son épouse et leurs enfants sont revenus voir l’avancement de la construction de  notre église. Et Catherine Michelet, qui prépare sa « route transeuropéenne du cheval », alterne les séjours en montagne au milieu des chevaux avec des temps plus laborieux dans l’hôtellerie de la paroisse.

Il y a eu les « françaises de Russie » (Marie-Clarté, Marine, Charlotte), si curieuses de découvrir un nouvel aspect de l’immense pays dans lequel elles ont choisi de travailler.

Les voici tous, ou presque, en photos !

Image

 

Image