La chapelle de Blagovechenka se prépare.

 

 

Image

Dans quelques jours notre évêque, Mgr Pickel, viendra bénir notre nouvelle chapelle de Blagovechenka.

Les travaux préparatoires sa terminent dans la fébrilité et dans l’émerveillement. Un ami artiste, Jean-Baptiste Garrigou, est venu réaliser les peintures murales. Fantastique !

ImageImage ImageImage

En quelques jours la chapelle est transfigurée.

 

Image Image

Dans le choeur, à gauche, l’Annonciation.

Image

Et à droite, le songe de Saint Joseph.

Image

Au-dessus du tabernacle, le Christ bénissant.

Image   DSC07209
IMG_2205

Dans la chapelle Nord, le Buisson-Ardent, avec la Vierge de Tendresse et Moïse prosterné.    11_2   Dans la chapelle Sud, celle du baptistère, Saint Jean-Baptiste désignant l’Agneau de Dieu, sous le regard d’Elie.IMG_2237Voila l’autel, où dans quelques jours le Seigneur se rendra présent.
5_2
L’iconographe Jean-Baptiste Garrigou et Danil qui travaille à la construction de la chapelle depuis des années.

Publicités

Pèlerinage à Patmos.

Patmos est cette petite île grecque de la mer Egée qui a hébergé un exilé célèbre, l’apôtre saint Jean.

Exil bienheureux puisque c’est dans une grotte où saint Jean aimait venir prier qu’il reçut la vision de l’Apocalypse.

Les frères du Caucase ont rejoint leurs frères des prieurés d’Europe Sud à Athènes pour embarquer sur  cet immense ferry  à destination de Patmos.

 Изображение

Durant 6 jours les frères ont prié et médité ensemble l’énigmatique livre de l’Apocalypse.

ИзображениеИзображениеИзображениеИзображение

 

Ils firent trois belles rencontres avec nos frères orthodoxes qui vivent sur l’île, au monastère de Saint Jean le Théologien.

 

Ils ont aussi parcouru l’île de long en large… car, de fait, sur cette île où se trouvent  plus de 450 chapelles et plus de 71 plages, il est difficile de trouver le lieu idéal ! 

ИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображениеИзображение

Restaurant ?

Un petit souci de personnel nous a empêchés de donner de nos nouvelles depuis quelques mois.

Mais ce n’était que passager, et nous espérons maintenant régulièrement vous faire part de notre vie « catholiques et caucasienne ».

Commençons par une photo.

IMAG0437

Ne croyez pas que nous avons ouvert un restaurant, non Vika n’est pas engagée comme  « officiantka », comme serveuse.

C’est dans son uniforme scolaire qu’elle se présente sur cette photo.

Cela fait peu de temps que l’école de Blagovechenka a décidé de faire porter un uniforme à ses élèves. Les filles portent une robe noire et un tablier blanc bordé de dentelle, cela ne manque pas d’élégance, et les garçons portent plus simplement un pantalon noir et une chemise blanche. Certains diraient chez nous que : « c’est un peu trop genré », mais cela nous permet de comprendre pourquoi les russes n’ont pas du tout apprécié le Concours Eurovision de la Chanson.