le matin à Nalchik…

Après les laudes, l’un de nous va célébrer la messe chez les soeurs, le spectacle de la fenêtre de lauré sacristie est contrasté, à l’horizon la nature enneigée resplendissant sous le soleil levant et au premier plan des construction inachevées qui languissent. Bonne introduction à la messe si on y voit une parabole de notre état intérieur : Dieu a fait une oeuvre magnifique, et souvent nous la continuons bien maladroitement… Puisse le Sauveur nous prendre en sa miséricorde !7

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s